BlendWebMix
22 octobre 2019

Comment être à l'écoute de nos utilisateurs nous a menés à créer Yana App ?

Joshua Lapinsky profile image
Rédigé par Nathalie Molines

Temps de lecture : 6 minutes

La semaine passée, j’ai eu la chance de participer au BlendWebMix (13-14 novembre 2019) pour la 2ème année consécutive.

Blend Web quoi ? Le BlendWebMix est un des plus gros événements Web de l’année sur Lyon. Il est organisé par la Cuisine du Web et veut rassembler la Tech, le Business et le Design au même endroit ! Pas mal non ?

Des talks

Le Blend c’est beaucoup de conférences avec une belle sélection. Énormément de conférences sont proposées (environ 5-6 en parallèles). De mon côté, j’en ai vu pas moins de 13 ! Mes 4 coups de cœur cette année:

Le talk de Véronique Lapierre “Exclusion numérique et société ‘digitalisée’, les enjeux pour le design d’interface et de service”.

Cette conférence m’a beaucoup inspirée parce qu’elle m’a rappelé (même si je le savais déjà, mais c’est important de l’entendre souvent !) que nous ne sommes pas tous aussi à l’aise avec le numérique. D’après une enquête de mars 2018 sur l’illectronisme (oui oui ! ils ont inventé un mot pour ça !), 23% des français ne sont pas à l’aise avec le numérique. Autonomie digitale

Cela étant, dans notre société qui se digitalise, certaines personnes sont donc exclues et discriminées. Je respecte énormément les associations qui accompagnent et travaillent sur l'exclusion numérique pour donner à ces personnes les moyens d’accéder à cette société digitalisée (contre leur gré). Véronique a entre autres cité Emmaüs Connect, We take Care, Les bons clics ou encore la Mission Société. Comme le dit Véronique, “le bon sens ça ne suffit pas, il faut respecter ses utilisateurs !” et surtout créer des interfaces autonomes qui permettent de rendre le logiciel accessible à tous. Je noterai donc qu’il existe des outils (notamment la checklist Opquast que je ne connaissais pas) qui permettent de savoir si notre site est dans les clous en matière de qualité. Ainsi, je constate qu’on a quelques améliorations à faire de notre côté qui permettraient de rendre notre site plus accessible à tous.

“Le bon sens ça ne suffit pas, il faut respecter ses utilisateurs !" (Véronique Lapierre)

Merci Véronique de nous avoir éclairés !

L’ouverture sur l’intelligence collective de Emile Serven-Schreiber.

Cette conférence était tout simplement géniale ! Emile Serven-Schreiber en plus d’être bon orateur est aussi très pédagogue. En résumé (mais je vous invite fortement à revoir sa conférence ou à lire son livre), personne n’est intelligent tout seul ! L’intelligence collective repose sur des principes d’organisation. Pour qu’il y ait une intelligence collective, il faut qu’il y ait plusieurs facteurs réunis:

  • la diversité des opinions : si le groupe a le même avis, on est ensemble moins intelligent.
  • l’indépendance d’esprit : pour qu’il y ait une intelligence il faut que chacune des personnes puissent s’exprimer librement et de façon égalitaire.

  • l'agrégation collective : pour que cette intelligence collective émane il faut que les opinions soient agrégées.
Intelligence collective

En d'autres mots, pour Emile Serven-Schreiber, les personnes les plus intelligentes de ce monde sont celles qui ont la capacité d’aller confronter leurs opinions aux autres de façon organisée, de les laisser s’exprimer et d’en tirer des conclusions.

Emile Serven-Schreiber est aussi directeur de Hypermind, C’est une plateforme, que je vous invite à aller voir, permettant d’aider à prédire des situations (actuellement plutôt géopolitiques) grâce à l’intelligence collective.

“Personne n'est intelligent tout seul" (Emile Serven-Schreiber)

Hyper intéressant !

Le talk Product de Charline Robbe “Que le Produit soit avec toi!”.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce talk, en plus du fait que Charline soit une personne très dynamique et passionnée par son métier, c’est l’angle d’attaque très original que nous offrait Charline pour décrire sa vision du Produit. L’exercice de faire un parallèle entre un produit et un film cinématographique était rondement mené et très abouti. Cela a donné une conférence extrêmement fluide, intéressante et je n’ai pas vu le temps passer ! Je retiendrai en premier lieu la nécessité du storytelling (comme dans le cinéma) pour faire comprendre la vision de son produit. L’idée de Charline de décrire son produit avec une affiche de film me paraît hyper ingénieuse ! Ensuite, je retiendrai le fait qu’il faut “éduquer” tout le monde au Product Management : les choses peuvent évoluer et toute l’équipe participe à la vision. Enfin, je retiendrai qu’il faut faire particulièrement attention aux demandes custom, cette demande d’un client isolé qui n’est pas du tout en adéquation avec la vision du Produit.

Vision produit

Charline le dit : “Les demandes custom peuvent pourrir la vision du Produit”. Il est donc nécessaire de toujours questionner le pourquoi et d’expliquer les décisions pour favoriser l’adoption.

“Les demandes custom peuvent pourrir la vision du Produit” (Charline Robbe)

Bref, c’était une super conf ! Et je ne le dis pas parce que je venais de rencontrer la speakeuse avec qui j’avais passé un super moment !

L’atelier de Sylvain Tillon de chez Tilkee sur le Social Selling sur LinkedIn.

LinkedIn

Concrètement, Sylvain nous a donné une mine d’or d’informations en une heure sur la prospection. Franchement, pendant toute l’heure de l’atelier, 2 choses ont tourné en boucle dans ma tête :

  1. “Mince ! Pourquoi je ne suis pas la seule à écouter cette mine d’informations ? Ça vaut de l’or !”
  2. “Lui, il va finir par avoir un super poste chez LinkedIn tellement il connaît l’outil dans tous ses recoins. Mais bon… Il a l’air quand même vachement content chez Tilkee...”

Vous voulez connaître toutes les astuces que j’ai apprises ? Mmmm… ça peut peut-être se monétiser en verres de vin ou en café ! :) ou contactez Sylvain, il a l'air très sympa (à condition de ne pas avoir de smileys dans votre nom sur LinkedIn :))

Allez ! Je vous en donne une parmi toutes celles que j’ai notées dans mon précieux carnet secret: si vous voulez donner de la visibilité à quelqu’un sur LinkedIn, il vaut mieux commenter son post que le partager car l’algorithme de LinkedIn considère que l’engagement est plus fort en commentant qu’en partageant.

“S'il vous plaît, arrêtez de mettre des smileys dans vos noms et descriptions LinkedIn !” (Sylvain Tillon)

Merci 1000 fois Sylvain pour ton partage d’infos ! Toi, au moins, tu ne gardes pas les astuces pour toi, contrairement à d’autres… :)

Des rencontres

Le Blend c’est aussi (et surtout) des rencontres ! C’est une super occasion pour rencontrer des pairs et partager nos expériences. J’ai fait des rencontres de qualité au Blend. Les personnes sont dans un état d’esprit bienveillant et de partage, ce qui est très instructif. L’application Swapcard m’a permis de cibler les personnes présentes qui correspondent aux profils qui m'intéressent et de nous organiser. Cette année, la Cuisine du Web avait prévu une heure de networking dans l’après-midi du mercredi. C’est une excellente initiative car si on assiste aux conférences, l'enchaînement des talks est rapide et il y a peu de temps pour réseauter entre 2 talks.

Le réseautage au coeur du BlendWebMix

Et bien d’autres choses …

Le Blend c’est une conference accessible à 99% grâce notamment à Egalitech, Acceo et Tadeo. C’est assez rare pour être souligné. Bravo à eux !

Je n’ai pas eu le temps de tout faire au Blend mais il y a énormément de stands partenaires que je n’ai pas pu aller voir. Il y avait également un mur qui recensait les tweets liés au Blend, c’était sympa même si un peu gadget :).

Le mur de tweets

Un Hackathon sur le thème de l’écologie avait lieu. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion d’en voir la restitution mais ça m’aurait beaucoup intéressé de voir les pitchs !

Et enfin le Blend s’est terminé avec un moment détente: une formidable keynote avec Karim Duval sur la Génération Y qui m'a bien fait rire !

Un regret ?

Que les conférences “Produit” justement à la frontière entre la Tech, L’UX et le Business ne soit pas plus représentées et surtout que les 2 grosses conférences Product aient été programmées sur le même créneau.


Merci à la Cuisine du Web pour cet évènement organisé avec brio ! A l’année prochaine !

Partager cet article :
Icon